Expédition solitaire à Bangkok !

En Août 2017, pour la première fois de ma vie je voyageais seul. Peu de temps avant ce voyage, je découvrais, au Vietnam, mon amour pour la photographie. Mon objectif en Thaïlande était donc clair, progresser dans ce domaine.

Bangkok, une ville qui fourmille :

Pour être honnête, l'image que j'avais toujours eu de la Thaïlande était celle des villes chaotiques infestés d'un nombre incalculable de motos dans lesquelles on se promène au son des klaxons et des marchands de rues qui vendent absolument tout et n'importe quoi.


Cette image là n'est pas entièrement fausse mais ayant passé 1 mois et demi à Hanoï au Vietnam avant ce voyage ma vision des choses était un peu brouillé. Si bien que, rapidement, je trouvais un certain calme apaisant à cette ville qui ne dort pourtant jamais.


Une architecture invraisemblable :

C'est à Bangkok que la plupart des grands temples bouddhistes de Thaïlande se trouvent. On sent que la religion possède une très grande place ici. Sur le bord de la route je voyais de nombreux panneaux publicitaires rappellant qu'il était interdit de se faire tatouer un Bouddha car c'est un blasphème. Aussi, les temples majestueux couvert d'or contrastent avec la pauvreté de la population qui peine à survivre à quelques pas de là. Il existe même une statue de bouddha de 70cm de haut entièrement faite en émeraude qu'il est interdit de photographier.


Un des évènements qui m'a le plus surpris est survenu lors de ma visite du palais royale. La plupart des gens étaient des touristes venu admirer l'architecture atypique de ces monuments, mais il y avait aussi de nombreux thaïlandais tous vêtu de noir. J'ai appris qu'ils venaient faire leur deuil de la mort du roi survenu pourtant de nombreux mois auparavant. Beaucoup d'entre eux ont ainsi passé les économies de plusieurs années pour effectuer ce pèlerinage.


Bangkok la nuit :

De jour, Bangkok est une ville très vivante, très bruyante et très touristique. La nuit Bangkok est une ville très vivante, très bruyante et... Très touristique. Les activités changent mais la ville reste toujours aussi active de nuit. Les rues sont surchargés de passant et notamment de nombreux touristes venus faire la fête. Dans les rues des bars on peut tout aussi bien trouver des vendeurs d'insectes, des magasins de tatouage ou des centre de massage à n'importe quel heure de la nuit.


Il existe aussi de nombreux spectacles allant du spectacle ordinaire au spectacle un peu trop extraordinaire. Mais il est une chose à voir la nuit à Bangkok, un peu à l'écart du centre ville : un match de boxe thaïlandaise. À partir de 20h, d'immense stades, tous pleins à craquer bouillonne de l'intérieur. On entend les locaux parier crier et chanter autour du ring ou sévi un combat beau et rude à la fois. Une ambiance mémorable et sans doute l'un de mes plus beaux souvenirs dans la capitale Thaïlandaise.


This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now